Excision: une réalisatrice genevoise dénonce le fléau dans son documentaire “La plaie et le couteau”

C’est sur ce thème douloureux que s’est penchée  Agnès-Maritza à la fois fort, édifiant, révélateur et instructif, intitulé La plaie et le couteau.  Il a été tourné au Mali et au Sénégal.

La réalisatrice genevoise s’est intéressée au sujet suite à un premier métrage au Mali en 2004, ou elle traitait de la prévention du sida à travers le théâtre.   “Je me suis alors rendu compte que l’excision faisait partie des modes de transmission de la maladie. J’avais une traductrice, Aminata, qui m’a raconté sa propre expérience dans le domaine,  pourquoi elle l’avait fait  pratiquer sur sa première fille mais pas sur les deux autres.  Elle m’a alors servi de fil rouge et m’a permis de rencontrer beaucoup de gens”.

> en savoir plus

great site оформление меню в бане
(1)